Escale à Dubrovnick

drapeau-croatie.jpg

Monnaie = Le Kuna

1kuna = 0,13 euros    /   1 euro = 7,45 kunas (Taux au 20 Juin 2017)

 

Débarquement / Embarquement

Selon la compagnie de croisière, amarrage du bateau plus ou moins éloigné de la vieille ville, les bateaux sont soit amarrés au port de Gruz à environ 2,5km, soit il reste au mouillage devant la vieille ville et dans ce cas le débarquement se fait en chaloupe.

Dans le port de Gruz se trouve un grand centre commercial avec supermarché et petites boutiques, pharmacie, bars, restaurants …

Vous rendre du port de Gruz à la vieille ville en bus :

Bus dubrovnikLibertas Dubrovnik,  numérotés de 1 à 9.

http://www.libertasdubrovnik.hr/en/

Tarif 2017 environ 1.70 ou 2€ dans le bus (valable 1heure) – 

Les bus allant du port de Gruz à la vieille ville sont les numéros 1, 1A, 1B, 1C, 3 ET 8.

En période estival, les bus sont surpeuplés, Il est fortement conseillé d’acheter son billet avant de monter dans le bus, ils peuvent être achetés dans les kiosques de journaux, le terminal de bus principal, certains arrêts de bus ou les bureaux de tabac.

Plan du port de Gruz / arrêts de bus

Dubrovnik est connue à travers le monde pour ses richesses architecturales de premier ordre. Rares sont les villes de moins de 50 000 habitants qui peuvent en dire autant ! Partout où votre regard se posera, un détail vous étonnera…

dubrovnik-pile.jpg

Toute visite de Dubrovnik débute par la porte Pile, l’entrée principale de la ville elle est généralement le point de départ de toute visite de la ville. Autrefois, on la fermait tous les soirs et on allait confier les clés au prince pour la nuit.

De là, deux solutions s’offrent à vous :
La première consiste à faire le tour des remparts, vous découvrez alors un superbe panorama sur la cité et sur la Mer Adriatique. Plusieurs monuments jalonnent votre balade.

Les remparts de Dubrovnik sont étonnamment bien conservés et font la réputation de l’étonnante ville médiévale. En faire le tour est indispensable, vous aurez une vue impressionnante sur Dubrovnik mais aussi sur la mer Adriatique.
L’enceinte que nous pouvons admirer, aujourd’hui, s’étend sur 2 km. Son épaisseur varie de 1,50 m du côté de la mer à 6 m du côté stratégique. Quant à sa hauteur, elle atteint 25 m à certains endroits.
Le mieux est de faire le tour de la muraille dans le sens des aiguilles d’une montre. En effet, vous montez directement sur la partie la plus haute.

Le premier édifice que vous rencontrerez est la Tour Minceta, de forme circulaire. Elle fut construite au XIVe siècle. La tour fut remaniée au XVe siècle pour être plus efficace, en cas d’attaque terrestre des Turcs.
Continuez votre chemin. Vous arrivez sur le côté nord de la ville, où se dressent les Murs de la Terre ferme, ce sont les murs les plus épais et les plus solides de la cité médiévale. Ils nous offrent la plus belle vue sur les clochers et les toits multicolores de Dubrovnik.

Tour Minceta dubrovnick

L’angle nord-est de la ville est occupé par la Tour Asimon, qui surplombe la Porte Ploce, le second accès à Dubrovnik.
En avant de la muraille, le Fort Revelin veille sur cette entrée. A présent, les remparts donnent sur le port, ils se réduisent alors en un simple chemin de ronde, protégé par le Fort Saint-Jean.
Le côté sud de Dubrovnik donne sur l’Adriatique. Le Mur de la Mer ne fait que 1,50 m d’épaisseur. Les falaises sur lesquelles a été bâtie Dubrovnik étaient suffisamment dissuasives pour les éventuels assaillants. Le Mur de la Mer épouse parfaitement les contours du littoral. Sur votre chemin, vous rencontrez les Bastions de Sainte-Marguerite et de Saint-Pierre.

Fort

Reverin

Bastion


A l’extrémité de ce mur, on peut voir la Tour Bokar, une tour circulaire du XVe siècle. Encore quelques dizaines de mètres et vous voilà de retour à la Porte Pile, votre point de départ.
Horaires : d’avril à octobre, tous les jours, de 9h à 18h30. De novembre à mars : du mardi au dimanche, de 9h à 18h30.
Tarifs : 50 Kunas au tarif plein. (6,70€ env)

La seconde alternative  est la visite de la ville en elle-même.
Après avoir passé la porte fortifiée, vous arrivez sur la Plaça, elle est l’artère principale de Dubrovnik, les habitants la nomment également Stradun. Elle se déroule de la Porte Pile à la Place de la Loggia  et traverse la ville d’ouest en est, une superbe promenade piétonnière. Calme et tranquillité y sont les maîtres mots car cette promenade est entièrement piétonne. C’est l’artère de prédilection des touristes et des habitants . Prenez le temps d’y flâner et d’admirer les édifices qui vous entourent.

Sur votre gauche, se dresse le Monastère des Franciscains

L’élément le plus remarquable est le porche gothique du XVe siècle. Si vous êtes un peu curieux, jetez un oeil au cloître. Il est connu pour être le plus charmant de Dubrovnik.


Ruelle de Dubrovnik

 

Guettez sur votre gauche, une petite rue perpendiculaire nommée rue Zudioska. Elle héberge l’une des plus vieilles synagogues  au monde construite au XIVe siècle, cela en fait la plus ancienne d’Europe, après celle de Prague. On la considère comme le siège de la première communauté séfarade. Horaires : du lundi au vendredi, de 9h à 13h.  Tarif : entrée libre.

Au terme de l'artère, vous arrivez sur la charmante Place de la Loggia

Elle est entourée de monuments, tous plus intéressants les uns que les autres.

En son centre, on peut admirer la colonne de Roland (1417). C’est de là qu’étaient proclamés les édits ou les avis de sentence. Le monument est remarquable par la statue de Roland, le neveu de Charlemagne, brandissant son épée qui orne sa partie inférieure. La longueur de son bras (51,1 cm) servait d’étalonnage pour la coudée, l’unité de mesure en vigueur à Dubrovnik.

A l’est, on peut admirer la Tour de l’Horloge qui date de 1444. Deux personnages en bronze sonnent les heures.

A proximité, la petite fontaine d’Onofrio fournissait l’eau au marché qui se tenait, autrefois, à cet endroit c’est aujourd’hui le lieu de rendez-vous des jeunes de la ville.

Derrière elle, la Tour de Garde domine la place.

Eglise Saint-BlaiseLe côté sud accueille la somptueuse Eglise Saint-Blaise  dédiée au saint patron de Dubrovnik.

Ensuite, prenez la rue Svet Dominika, située à gauche de la place. Elle débouche sur le couvent des Dominicains et les richesses artistiques qu’il recèle.

 Revenez alors sur vos pas et traversez la place.

Sur votre gauche, vous pouvez admirer le Palais des Recteurs  (Horaires : en hiver, du lundi au samedi, de 9h à 13h. En été, du lundi au samedi, de 9h à 13h puis, de 16h à 17h. Le dimanche : de 9h à 13h. Tarifs : 15 kunas au tarif plein et 7 kunas au tarif réduit.) ainsi que la cathédrale du XIIe siècle.

Ainsi, vous avez pu voir les principaux monuments de Dubrovnik. Il ne vous reste plus qu’à déambuler dans les ruelles sinueuses et à profiter nonchalamment du temps qui passe…

Articles récents

Si ce site vous a aidé dans vos recherches merci d’aimer la page Facebook

Fermer le menu