Escale à Athènes par le Pirée

drapeau grece

Embarquement / Débarquement

Les bateaux jettent l’ancre au port principal du Pirée, à une dizaine de kilomètres au sud-ouest d’Athènes.

Cette ville  » le Pirée » n’est pas d’un grand intérêt touristique, cette escale a pour but de nous permettre de visiter Athènes.

Le moyen le plus pratique pour rejoindre Athènes est le métro vous y serez en moins de 20 minutes. La station Monastiraki, vous dépose en plein centre d’Athènes dans les quartiers touristiques.

Pour ceux qui souhaitent prendre un taxi, les embouteillages sont fréquents, cette option n’est ni la plus rapide, ni la plus économique.

Plan d’accès débarcadère / station de métro

Une vingtaine de minutes de marche, environ 1.5km, en longeant par l’intérieur du port si vous êtes au terminal A, le terminal B se trouve lui à 2.5km environ.

Vous pourrez également prendre le bus de ville pour vous rendre à la gare, je n’ai pas trouvé de plan de bus, mais j’ai vu plusieurs arrêts de bus sur la grande artère qui longe le port.

Vous pourrez les localiser  sur « google maps ».

2 terminaux de croisière au port d’Athènes, dans la mesure du possible, les bateaux accostent au terminal A …

Plan pour se rendre à la station de métro

Plan du port

Métro (Ilektrikos)

Acheter son ticket, à l’unité ou par 10, au guichet ou au distributeur. Prix d’un billet pour Athenes : 1.40€ ( Decembre 2016)

Gratuit pour les moins de 6 ans. Les tickets sont valables 70 mn.

Les métros circulent de 5h (ligne 1) ou 5h30 (lignes 2 et 3) à 0h15 en semaine, et jusqu’à 2h les vendredi et samedi.

 

Plan de métro

Plan métro et tramway

AVERTISSEMENT : attention aux bandes organisées de pickpockets qui sévissent dans le métro, en particulier à Omonia et Monastiraki ou sur le trajet vers Le Pirée. Nette recrudescence de ces vols depuis quelques années. Ne pas tenter le diable en exposant sacs ou bananes à portée de main.

Visiter Athènes

Capitale de la Grèce, Athènes est le berceau de la civilisation et de la démocratie occidentale. Elle fait partie des plus vieilles villes au monde. Cette ancienne cité de l’Antiquité a plus de 25 siècles d’histoire mouvementée.

De nombreux monuments témoignent de son passé prestigieux.

Dans le quartier de Plaka au pied de l’Acropole, les touristes déambulent à travers les vielles ruelles et les escaliers, jalonnés de bougainvillées et de somptueuses maisons chaulées.

Beaucoup de petites boutiques pour acheter des souvenirs dans les ruelles autours de la station de métro Monastiraki.

 

1 - l’Acropole et le Parthénon

L’Acropole abrite plusieurs monuments majeurs dont le plus connu est le Parthénon. Le temple est dédié à la déesse protectrice de la ville Athena. On y visite également les Propyléens, à l’entrée, et l’Erechthéion orné des statues des caryatides.

Seule l’imagination permet d’imaginer la beauté et la grandeur des monuments de l’époque car tout est en ruine. La vue à 360°sur la ville d’Athènes y est extraordinaire.

2 - L’Agora antique

Située au pied de l’Acropole, à l’époque de la Grèce Antique, l’Agora était la place publique la plus importante d’Athènes. Elle servait aussi de centre administratif, de centre religieux et commercial.

5 - La Porte d’Hadrien

La porte d’Hadrien est devant le site du temple de Zeus.

Cet arc servait de porte d’entrée de la ville et marquait la séparation entre la ville d’Athènes grecque et la ville d’Athènes romaine.

Construit en 131 par Hadrien est située au bord d’une grosse artère, la porte d’Hadrien a su garder un bon état de conservation.

8 - Relève de la garde

La relève de la garde au parlement Hellénique se déroule place Syntagma, devant la tombe du Soldat inconnu et le bâtiment du parlement hellénique.

Arrêt de métro : la station Syntagma.

6 - Le Temple de Zeus

Le Temple de Zeus appelé aussi Olympiéion est facilement accessible à pied depuis le stade Olympique.

Situé au pied de l’Acropole d’Athènes, en bas d’Amalias, à l’angle de Olgas,

Le sanctuaire antique d’Olympie n’est pas très grand. 15 impressionnantes colonnes datant du Vème siècle avant JC au milieu des ruines de l’imposant Temple de Zeus.

Ouvert du mardi au dimanche de 8h30 à 15h

8 - Le Jardin National d’Athènes

Situé au cœur d’Athènes juste à côté du parlement hellénique, le Jardin National est une véritable oasis de verdure.

Jardin publique gratuit calme, paisible et ombragé.

3 - La grande promenade

Promenade piétonne de près de 3 km qui serpente autour de l’Acropole et qui relie différents points d’intérêt de la ville, notamment les sites antiques. 

On peut rejoindre cette promenade depuis n’importe quel point. Elle débute en face du théâtre de Dyonisos et longe les contreforts de l’Acropole jusqu’à l’Agora antique. La zone piétonne s’étend de la rue Dionysiou Areopagitou jusqu’aux rues Thissio et Keramikos.

4 - La colline des muses

La colline des muses est aussi appelée colline de Philopappos. Elle culmine à 147 mètres de haut superbe vue panoramique à 360 degrés sur tout Athènes.

Pour s’y rendre, on a atteint le sentier qui débute près de l’église Santa Asia Marina proche de la grande promenade et de la station de métro Thissio.

7 - Le Stade Olympique

Situé non loin du Jardin National, le Panathénaïque est un site incontournable lorsqu’on décide de visiter Athènes.

Le stade antique a été rénové en 1896 pour les premiers Jeux Olympiques de l’ère moderne. Construit au IVème siècle avant JC, son état de conservation est impressionnant.

Accès site 3 euros de 8h à 17h en hiver et de 8h à 19h en été.

Les transports

Taxis :

Les tarifs doivent être affichés (en grec et en anglais) sur le tableau de bord. Ces tarifs sont également consultables à l’aéroport. Ils indiquent, dans l’ordre : le coût de la prise en charge, celui du kilomètre (environ 0,50 €, presque le double hors des limites de la cité), les surtaxes (départs de l’aéroport ou d’une gare routière ou portuaire), le tarif de nuit (presque le double du tarif diurne, et normalement exigible de minuit à 5h du matin seulement) et ce qu’on vous fait payer pour les bagages de plus de 10 kg. Sans oublier le péage sur le trajet aéroport/centre-ville.
Quelques exemples de prix : 35 € pour un trajet aéroport-Athènes centre (tarif désormais fixe), 47-50 € pour un trajet aéroport-Le Pirée, 10-12 € pour Le Pirée-Athènes centre. Pour une toute petite course en ville : environ 5 €. (tarifs 2016)

Le chauffeur a le droit de prendre d’autres passagers allant dans la même direction. Cela ne signifie pas que le prix de la course va être divisé par le nombre de passagers : le chauffeur, lui, encaisse simplement davantage.
Les Grecs excellent dans ce sport national qu’est l’interception de taxi : aux carrefours, au niveau des feux, ils crient le nom du quartier où ils souhaitent se rendre et le chauffeur s’arrête… ou pas.

Si le compteur n’est pas branché, demandez au chauffeur de le mettre en route (« Put the meter, please »).

Tramway :

Un tramway a été mis en service en juillet 2004, avec 2 lignes, l’une reliant le centre d’Athènes (départ léoforos Amalias, au sud du Jardin national) et Glyfada (sur la côte au sud du Pirée) ou Néo Faliro (quartier sud du Pirée), l’autre partant de Néo Faliro et longeant la côte pour rejoindre Glyfada et Voula (terminus).
Ce moyen de transport, qui fonctionne du lundi au jeudi de 5h à minuit, et du vendredi au dimanche 24h/24, n’a pas vraiment suscité l’adhésion populaire. Il faut dire qu’il est un peu lent.
Acheter son billet aux stations (pas de vente possible dans le tram). Prix du billet (2017) : 1,40 €.

Bus et trolleys

Les bus urbains gérés par l’ETHEL fonctionnent de 5h à 23h30. On les appelle les « bus bleus » (même si les bus les plus récents sont davantage blancs et ne comportent que quelques bandes bleues).
On achète les tickets dans les cabines jaunes, bleues ou blanches. Coût d’un ticket (en 2017) : 1,40 €. Attention, les contrôles sont fréquents ! Bon à savoir : le même ticket est valable 1h30 et peut être utilisé dans d’autres bus de la compagnie.

Il existe aussi une vingtaine de lignes de trolleybus, gérées par l’ILPAP, fonctionnant de 5h à minuit (même prix). Les vieux trolleys soviétiques ont tous été remplacés par des véhicules beaucoup plus modernes.

Si ce site vous a aidé dans vos recherches merci d’aimer la page Facebook

Fermer le menu